ELTE 6

L'humanité avait fini par dépasser les bornes.
En effet, l'estimation de la consommation des ressources ne faisait qu'empirer, et la date fatidique passa du mois de juillet au mois de janvier.
Au final, l'humanité se déclara insolvable et ne put rembourser sa dette à Gaïa.
Celle-ci, trouva tout de même un stratagème.
En modifiant de manière imperceptible son orbite, les saisons se firent alors plus chaudes.
Des vagues de chaleurs se firent de plus en plus intenses, les pluies de plus en plus rare, les climatiseurs se firent de moins en moins efficace et les centrales nucléaires durent tourner au ralenti à cause des températures élevées. Le niveau de la mer continua de monter, dévastant alors les villes proches des côtes, celles qui avaient résisté aux séismes de plus en plus fréquents. Les incantations et les temples construits ne calmèrent pas Gaïa. Puis, la catastrophe ultime se produisit.
Stockés dans des piscines devant être refroidies en permanence, les déchets radioactifs continuaient de chauffer, et finirent par faire évaporer l'eau les immergeant. De violentes réactions en chaîne se produirent alors tout autour du globe, pendant que Gaïa prenait le thé sur Mars avec son frère.
Et la terre éclata.
Ce qui attrista fortement Gaïa.
Après avoir pleuré la perte de son chez-elle, elle émigra sur une autre planète, peuplée de licornes et de lapins fabriquant du mochi dans des mortiers.
https://social.nah.re/@alex/100476379966487022